La Naissance des Beaux-Arts: du Grand Siècle à la Révolution

        

Date:2019-11-05 ~ 2020-02-09
Venue:No. 1 Exhibition Hall

Introduction
       Le terme beaux-arts, né en Europe au XVIIe siècle, est indissociable du développement de l’Académie royale et de la monté de l’esprit des Lumières. Cette exposition, qui présente 86 peintures, sculptures et livres d’une époque allant essentiellement de Louis XIV à Napoléon, vise à explorer le processus de développement, de prospérité et de transformation de l’art français, et en particulier de l’art académique. Ces œuvres proviennent des collections des Beaux-Arts de Paris (l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris) et elles comptent une vingtaine de dépôts du Musée du Louvre. Leurs créateurs portent les noms les plus brillants de l’histoire de l’art, tels Poussin, Fragonard, David, Ingres.
   A travers ces chefs-d’œuvre, nous pouvons relier trois siècles d’histoire et apercevoir le parcours extraordinaire de l’art français, pas à pas vers le sommet de l’art européen. Néanmoins, cette exposition est loin d’être un simple hommage rendu à de grands artistes. Ces magnifiques morceaux nous permettent d’avoir un regard rétrospectif sur les beaux-arts et l’école française. Nous y voyons non seulement l’évolution des styles et le perfectionnement technique, mais également l’évolution des sujets, de Dieu aux héros, pour aboutir à l’être humain. Même sous le contrôle étroit du roi et de l’Académie royale de peinture et sculpture, les arts reçurent et exprimèrent les idées de la philosophie des Lumières, la pensée rationnelle et la conscience individuelle ; cette évolution sanctionna la transformation de l’identité des créateurs, passant définitivement du statut d’artisan à celui d’artiste. L’art est un miroir, aussi les Beaux-Arts de Paris incarnent-ils avec une continuité remarquable une tradition qui nous offre un panorama vivant de l’art, de l’histoire et de la pensée de l’Europe.
   Pour terminer, je tiens à remercier sincèrement Jean de Loisy, Directeur des Beaux-Arts de Paris, pour le soutien qu’il a apporté à cet évènement. Je voudrais également remercier nos deux commissaires, Alice Thomine-Berrada et Philippe Cinquini, pour leur professionnalisme et leurs efforts, ainsi que les équipes qui ont travaillé durement en France et en Chine pour l’organisation de cette exposition internationale. « Tous ces efforts courageux ont tôt ou tard leur récompense », cette phrase d’Ingres résume notre pensée et le vœu le plus cher de toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de cette exposition.